Santé L’Office belge des statistiques a publié les causes de décès les plus fréquentes.

En Belgique, les maladies de l’appareil circulatoire sont la première cause de décès en 2015. Elles représentent 28,4 % de l’ensemble des causes de mortalité.

Les tumeurs (25,9 %) et les maladies de l’appareil respiratoire (10,7 %) complètent le top trois des maladies qui tuent le plus en Belgique.

Les chiffres, diffusés par l’organisme officiel, datent de l’année 2015. "Il faut le temps de les compiler, de les analyser et de les publier officiellement", nous dit-on.

Ce qui interpelle cependant, c’est la hausse incroyable du nombre de décès liés à la grippe. Le virus, qui est actuellement très actif en Belgique, a tué six fois plus en 2015. "L’augmentation record de la grippe et des pneumopathies (+29,6 % ; 4.431 décès) place 2015 nettement au-dessus des précédentes années épidémiques (3.725 cas en 2012 et 3.934 décès en 2013)", poursuit l’Office belge des statistiques.

L’augmentation est toutefois à mettre en rapport avec le vaccin. Pour la période 2014-2015, l’efficacité du vaccin était très faible. Les personnes les plus sensibles (personnes âgées, malades chroniques...) n’ont donc pas été correctement protégées face à ce virus.

Moins de suicides

Les maladies mentales peuvent également conduire à un décès. Chaque année, toutefois, le nombre de suicides diminue.

Cela "continue de régresser lentement (-1,7 % ; 1.863 décès)", indique Statbel. Et cela vaut pour l’ensemble du pays. On constate une baisse de 10 % de mort volontaire en région de Bruxelles, de 0,4 % en Flandre et de 2,4 % pour l’ensemble de la Wallonie.