Santé Cette maladie peut conduire à un cancer du pénis, qui doit parfois mener à une amputation.

Depuis trente ans, le nord de l’Europe et les États-Unis voient le nombre de cas de carcinomes in situ exploser. C’est ce qu’a révélé une équipe de chercheurs anglais de l’University College London lors du Congrès de l’Union européenne d’Urologie qui a eu lieu en mars dernier.

Les chercheurs ont précisé qu’en Angleterre, l’incidence de cette maladie est passée de 19 nouveaux cas signalés en 1979 à 193 en 2011.

En Belgique, près de 100 nouveaux cas de cancers du pénis sont diagnostiqués chaque année depuis cinq ans, indique la Fondation registre du cancer.

(...)