Santé Le comité de l’assurance (Inami) et Maggie De Block ont décidé de ne pas indexer le plafond du ticket modérateur en 2018.

La décision a été prise en toute discrétion ce 4 décembre par le comité de l’assurance de l’Institut national de l’assurance maladie-invalidité (Inami). Cette décision aura un impact sur le portefeuille des patients en 2018.

"Afin de garantir l’accessibilité aux soins, la ministre De Block a décidé de ne pas indexer le plafond du ticket modérateur en 2018 pour les médicaments remboursables et les préparations magistrales", apprend-on de bonne source.

Comme le prévoit l’arrêté royal du 7 mai 1991, les quotes-parts personnelles des patients (le prix à charge de la personne) peuvent être indexées. Le plafond des tickets modérateurs ne sera pas indexé.

En 2018, donc, 1,39 million d’euros devrait être épargné par les patients belges qui doivent, sur ordre du corps médical, prendre certains médicaments remboursables et des préparations magistrales (qui sont "préparées et délivrées par le pharmacien sur base de la prescription d’un médecin destiné à un patient déterminé", définit l’Inami).

Ce montant (près de 1,4 million d’euros) sera entièrement pris en charge par l’assurance soins de santé.

Outre les médicaments et préparations magistrales, il devrait y avoir de bonnes nouvelles du côté du secteur des implants. On nous indique, sans plus de précisions à l’heure actuelle, que les porteurs d’implants ont des chances d’avoir le sourire en 2018. "Il devrait y avoir aussi quelques diminutions de prix dans le secteur des implants."