Santé

Fini les shorts, minijupes et jambes découvertes, c’est désormais l’automne qui pointe son nez avant l’heure.

Depuis quelques jours, il y a chute significative des températures. Ce soudain refroidissement s’accompagne, pour les plus sensibles, des premiers rhumes et autres maladies saisonnières.

Écoulements nasaux, éternuements, sensation de fatigue et toux sont souvent les premiers symptômes d’un rhume.

Beaucoup de médecins généralistes ont constaté une légère augmentation des visites due à ce changement de temps. "C’est vrai qu’il y a une légère recrudescence de certaines affections saisonnières, mais c’est à prendre dans le contexte général de la rentrée et des retours de vacances", selon le docteur Guiseppe Pizzuto.

Pour affronter ces affections, et les désagréments qui vont de pair, il est important d’adopter des gestes simples.

Le virus responsable du rhume ne s’attrape pas en prenant froid mais par le contact humain et les particules des virus se retrouvant dans l’air après un éternuement ou lors d’une toux.

Il est donc primordial de se laver les mains régulièrement, et d’éviter de se toucher les yeux et le nez, afin d’éviter toutes transmissions de microbe.

En cas de fièvre et de courbatures, il est indiqué de prendre un paracétamol ou de l’aspirine.

Il faut aussi se déboucher le nez à l’aide d’un décongestionnant nasal ou de l’eau saline.

Enfin, il est important de beaucoup boire de l’eau et du thé avec du citron et du miel.

Si les symptômes durent plus de dix jours, il est recommandé de consulter un médecin.

Pour les prochains jours, des précipitations sont à prévoir. Le temps restera cependant assez stable pour atteindre des températures habituelles pour la saison.