Santé L’Agence fédérale des médicaments est au courant des effets secondaires liés à la prise d’isotrétinoïne.

Les médicaments à base d’isotrétoinoïne sont hyperefficaces contre l’acné sévère. Mais ils présentent de nombreux risques de développer des effets secondaires. Cela est bien connu des experts de la santé et de l’Agence fédérale des médicaments et des produits de santé (AFMPS). La molécule est autorisée en Belgique depuis 1985 et la dernière révision de la notice du Roaccutane date de juillet 2015.

Anne Eeckhout, porte-parole de l’AFMPS, explique que, pour de nombreuses raisons, l’indication du Roaccutane et de ses médicaments génériques est "limitée".

>> Plusieurs effets indésirables ont déjà été recensés par l’Agence fédérale des médicaments et des produits de santé

>> Voici les raisons pour lesquelles le Roaccutane peut être dangereux