Santé Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les dessins animés ne sont pas si mauvais pour les enfants et leurs comportements.

"Le dessin animé est un passe-temps, un moment d’amusement sain pour les enfants. Certains dessins animés contribuent à leur confiance en eux", affirme Jean-Yves Hayez, pédopsychiatre et professeur émérite à l’UCL. Il y a cependant plusieurs types de dessins animés, certains peuvent être effrayants pour les tout-petits et il vaut mieux être prudent avant de mettre ses bambins devant la télévision. "Je déconseille La Belle et la Bête avant l’âge de huit, neuf ans parce que les premiers contacts avec la Bête sont très effrayants, les enfants plus jeunes peuvent avoir peur", dit Jean-Yves Hayez.

Selon plusieurs psychologues, certains dessins animés ont même un impact positif sur les enfants, à condition de ne pas les laisser regarder la télévision trop longtemps. Nathalie Reymann, psychologue pour enfants :"Les contes de fée sont souvent des histoires qui touchent à des symboliques fortes, ce sont des dessins animés qui peuvent être positifs car ils font partie du développement de l’enfant".

"Les dessins animés font partie de notre paysage culturel. Nous pouvons les utiliser pour susciter la réflexion des enfants concernant les sujets comme le bien et le mal par exemple", explicite Cléo Guyaux, psychologue pour enfants. Selon sa collègue, Anouk Van Hasselt, les films d’animation peuvent "être positifs car ils emmènent l’enfant dans une histoire et donc dans des émotions et des résolutions de problèmes. Comme dans toute histoire, l’enfant peut s’identifier aux personnages et cela peut l’aider à traverser des moments de sa vie". Jean-Yves Hayez soutient que :"Beaucoup de dessins animés qui ont été conçus pour les enfants ont plus souvent un impact positif qu’un impact négatif".

Les spécialistes s’opposent à la télévision et aux autres écrans pour les enfants de moins de trois ans. "La pensée symbolique se construit chez l’enfant entre deux et quatre ans. Avant cet âge-là, il n’est pas capable de faire la différence par lui-même entre la réalité et l’imaginaire", souligne Mme Guyaux. La télévision n’a donc aucune utilité pour les bébés, "elle peut être néfaste pour leurs yeux, plus tard on conseille de la regarder juste le temps d’un petit dessin animé sinon les enfants ne jouent plus dehors. S’ils restent scotchés à l’écran, ils peuvent devenir apathiques",déplore la pédiatre Nathalie Van Hoorebeeck.

Le professeur Hayez insiste sur la notion de modération. "Si on n’est pas dans la modération, il y a des risques que les enfants deviennent solitaires dans leurs loisirs. Quand ils seront ado, ils regarderont des séries et des films seuls."

Les psychologues souhaitent que les parents accompagnent leurs enfants lorsqu’ils regardent la télévision ou qu’ils gardent du moins un œil sur eux et qu’ils en discutent ensuite après.

Busra karaboga