Santé Les salles d’attente des médecins dits de famille ne désemplissent pas. En cause ? La grippe et les virus de saison.

Liège centre. Un cabinet médical aux heures de consultations. Une dizaine de chaises dans la salle d’attente. Toutes occupées. Les malades, de tous âges, attendent même debout. La file d’attente a de quoi impressionner. Et pourtant, l’omnipraticien sourit lassement et tempère : "Et encore, si vous aviez vu la semaine dernière… C’était pire."

Les maisons médicales également voient défiler bon nombre de personnes affaiblies par les microbes ambiants. "Cela fait un bon mois que nous sommes en plateau", nous indique un médecin généraliste de la maison médicale Saint-Léonard à Liège. " Il n’y a pas plus de patients qu’à la même période l’an dernier mais ces dernières semaines ont été bien remplies. Comme je le disais, cela fait un mois que nous sommes confrontés à un afflux de patients."

Même son de cloche auprès de généralistes namurois ou du Brabant wallon…

Les services des urgences hospitalières sont également débordés par les cas de grippe. Le Dr Jacques Toeuf, vice-président de l’Association belge des syndicats médicaux (Absym), expliquait à nos confrères de la Libre Belgique qu’il valait mieux que "les généralistes fassent plus le tri avant d’hospitaliser" des patients. Et donc libérer des lits éventuels pour des personnes qui souffrent de réelles complications de la grippe ou d’urgence absolue…

En cas d’état grippal, donc, il vaut mieux rester à la maison. Mais un passage chez le médecin est souvent nécessaire : "Quand on souffre de la grippe ou qu’on est vraiment KO à la suite d’une maladie, il faut que les travailleurs ou étudiants puissent rendre un certificat médical", précise le médecin de la maison médicale Saint Léonard.

Les motifs de consultation actuels ? La grippe, les rhinovirus et bronchites.

Pour s’en protéger ? Une bonne hygiène (éternuements dans le creux du coude, se laver les mains régulièrement, se moucher avec un mouchoir en papier à usage unique…).

Nicolas Delhaye, pharmacien chez Multipharma, préconise, en plus de la prise de certaines vitamines, d’"utiliser du gel pour désinfecter les mains : il lutte contre les microbes et prévient les infections que ce soit pour nous mais aussi pour les autres. Il est recommandé de l’utiliser lorsqu’on éternue, avant de manger, etc."

Ensuite, il suggère de nettoyer et hydrater le nez : "Donnez une douche à votre nez : le pouvoir hydratant des sprays nasaux à l’eau de mer ne soulage pas seulement les voies irritées mais réduit aussi les risques d’infection."