Santé

La fédération européenne des boissons rafraîchissantes (UNESDA) ne vendra plus de boissons contenant des sucres ajoutés dans les écoles secondaires de l'Union européenne, a-t-elle indiqué cette semaine dans un communiqué.

L'engagement pris par la fédération sectorielle - qui regroupe entre autres les marques Coca-Cola, Fanta, Oasis, Schweppes ou Sprite - sera mis en place progressivement dans les 28 Etats membres de l'UE. Fin 2018, la vente de boissons sucrées dans les écoles secondaires devrait définitivement faire partie du passé.

A partir de ce moment, l'UNESDA ne fournira plus que des boissons sans ou avec peu de calories à ces établissements scolaires. Cette action volontaire de la fédération devrait concerner plus de 50.000 écoles et près de 40 millions de jeunes Européens.