Santé Une campagne de sensibilisation d’hygiène est menée dans de nombreux hôpitaux.

L’épidémie de gastro-entérite bat son plein. Une bonne hygiène des mains permettrait d’éviter la propagation des microbes. Ou en tout cas d’une partie des bactéries.

Au CHU de Liège, au centre hospitalier Ourthe-Amblève, était organisée ce vendredi une campagne de sensibilisation. Elle était destinée au personnel soignant, aux visiteurs, mais aussi aux patients.

Le but ? Montrer que les mains ne sont pas toujours propres même quand on pense les avoir lavées.

Pour ce faire, une machine développée par Sysmex scanne les mains. Lorsque les mains sont scannées, elles sont analysées par l’appareil. Si la main est rouge, c’est qu’elle est souillée. Si la main est verte (de la fluorescine a été versée dans le liquide désinfectant), elle a été bien lavée, et le personnel médical peut intervenir auprès du patient.

À la maison aussi, les règles d’hygiène sont importantes.

"Il est conseillé de se laver les mains à des moments clés , explique Axelle Dumazy, infirmère hygiéniste au CHU de Liège. C’est important de bien se laver les mains après un passage aux toilettes, avant la préparation du souper, avant le repas, après s’être mouché, lorsqu’on a les mains sales."

Ce sont des règles qui semblent logiques. Et pourtant… Certaines personnes ne se lavent jamais les mains après avoir été aux toilettes ni même avant de manger. " On n’apprend plus ces règles de bon sens aux enfants à la maison ni à l’école" , déplore son collègue Jonathan Alfageme Gonzalvez.

En milieu hospitalier - voire chez un médecin -, les patients peuvent demander à leur "soignant s’il s’est bien lavé les mains". Axelle Dumazy va plus loin : "On encourage cette discussion entre le patient et la personne qui pratique les soins." En milieu hospitalier, il est conseillé aux spécialistes de la santé de ne pas avoir de faux ongles, de vernis et de bijoux (alliances comprises). Tous ces éléments sont porteurs de bactéries.

Or, avec une bonne hygiène des mains, on peut éviter plus de 30 % des infections nosocomiales. Un patient averti…

© DR

Les étapes pour se débarrasser les mains des bactéries

Bien se laver les mains, ça prend du temps. Entre 30 secondes et une minute. C’est le temps qu’il faut pour se laver les mains en suivant une technique bien précise, adoptée par les médecins, infirmiers et chirurgiens. Les experts admettent que, parfois, beaucoup d’eau s’écoule alors que l’on se frotte consciencieusement les mains.

Alors, que faut-il faire ?

D’abord, on frotte les paumes ensemble, on lave l’intérieur de la main, jusqu’au poignet, durant 10 à 15 secondes. On nettoie bien avec le savon entre les doigts.

Ensuite, on passe sur le haut des mains. On frotte le dos des mains avec attention, y compris les doigts et les ongles.

La troisième étape est la friction du haut des doigts avec la paume de l’autre main. En d’autres termes, on se tient les mains jointes. On passe ensuite aux pouces, individuellement.

On frotte ensuite le bout des doigts de la main droite en les tournant sur la paume de la main gauche. Et vice-versa.

On se rince les mains et on les frotte avec un linge propre. L’essuie-mains peut ensuite servir à fermer le robinet et à ouvrir la porte, pour ne pas toucher d’autres surfaces souillées.