Santé

Le 1er mai, vous allez offrir ou recevoir du muguet. Cette plante est pourtant aussi toxique pour les humains que pour les animaux domestiques. 63 intoxications au muguet ont déjà été comptabilisées.

Le muguet, ça fait plaisir et c’est joli, certes. Mais c’est aussi un poison ! La Convallaria Majalis, l’autre nom du muguet, est en effet toxique de bout en bout : ses fleurs, ses brins, ses feuilles, et même l’eau dans laquelle il trempe, sont contaminés.

Le muguet contient des dérivés ayant une action sur le cœur comparable à celle de la digitale. Des intoxications graves par ingestion accidentelle sont rarement rapportées, mais les vomissements, nausées, diarrhées, sur l’homme comme l’animal, ne sont pas si rares. "Le Centre antipoison reçoit chaque année entre 40 et 60 appels pour exposition au muguet, nous indique Martine Mostin, directirice du Centre. En 2015, 63 appels ont été rapportés : 23 chez l’adulte et 40 chez l’enfant. Les appels pour le muguet concernent le plus souvent des enfants de 2 à 4 ans qui mâchent une tige ou une feuille, avalent une baie ou boivent l’eau du vase. Chez l’adulte, les accidents surviennent également souvent par ingestion d’eau dans laquelle ont séjourné les fleurs. Les personnes âgées démentes sont un groupe à risque."

En cas d’ingestion de grande quantité, une surveillance de quelques heures en milieu hospitalier est recommandée.