Santé

La patiente a fait don de ses organes à cinq patients au total.

La donneuse d'organes était âgée de 53 ans. Elle a perdu la vie suite à un accident vasculaire cérébral en 2007. Cinq personnes ont ainsi reçu chacun un organe de la patiente: ses reins, ses poumons, son coeur et son foie.

Sauf que... les médecins ne se sont pas rendus compte que la donneuse avait des cellules cancéreuses dans les organes vitaux.

La donneuse d'organe a ainsi transmis la maladie à quatre de ses receveurs d'organes.

Parmi les quatre patients qui ont contracté un cancer du sein qui s'est ensuite propagé aux autres organes, un seul a survécu. Les autres patients ont perdu la vie entre 16 mois et 6 ans après la transplantation.

Le premier patient, le receveur cardiaque, est décédé d’une septicémie cinq mois après la transplantation.

Un cas unique?

Les experts affirment que les probabilités de contracter un cancer à la suite d'une greffe d'organe ne sont que de 1 sur 10 000. Ils estiment que ce cas est donc très rare, voire unique.

Ce sont l’Université de Tübingen en Allemagne et le Centre médical universitaire VU d’Amsterdam qui ont révélé cette étrange tragédie.