Sexualité et handicap, deux mots compatibles

Justine Leupe Publié le - Mis à jour le

Santé Le salon EnVIE d’amour ouvre ses portes du 26 au 28 avril à Namur Expo.

Aujourd’hui encore, au XXIe siècle, un grand nombre de personnes pensent qu’il est difficile de conjuguer vie relationnelle, vie affective ou sexuelle et handicap. Pourtant depuis trente ans, les choses bougent. "La thématique n’est pas nouvelle; il y a trente ans, le travail se faisait surtout en interne (dans certaines résidences, institutions,…). Mais depuis quelques années, des choses se mettent en place. Ici, par exemple, le Centre de ressources handicaps et sexualités existe depuis quatre ans", explique Virginie Koopmans, sexologue au Centre. Cet établissement a un rôle d’information, d’écoute, de relais et de sensibilisation auprès des personnes en situation de handicap qui se posent des questions sur leur vie affective et/ou sexuelle. Durant de nombreuses années, leur sexualité a été un sujet tabou; aujourd’hui, heureusement cette situation se résorbe doucement. "Il existe beaucoup d’acteurs de terrains qui veulent faire de la sensibilisation à ce sujet. Des formations existent, des actions également, le salon EnVIE d’amour est un bel exemple. Il y a déjà plus de 7000 inscrits", précise la sexologue.

Malheureusement, des réticences persistent quant à l’épanouissement affectif des personnes présentant un handicap. D’une part, elle vient des familles : "Elles ne sont pas toujours prêtes à aborder le sujet." D’autre part, des institutions (service résidentiel, hôpitaux,…) : "Elles pensent que la sexualité peut choquer ou que ça ne fait pas partie de leurs missions, ce n’est évidemment pas une généralité", précise Virginie Koopmans. La sensibilisation doit donc continuer. "Elle doit être faite à plusieurs niveaux : chez les politiques, chez les futurs professionnels (dans les universités, les hautes écoles,…). Il faut que les jeunes soient formés à aborder ces sujets avec des personnes en situation de handicap, ainsi que leurs parents." L’idée est vraiment que ces personnes puissent avoir un ou des référents avec qui elles peuvent discuter d’affection et de sexualité, collectivement ou individuellement.

Les individus en situation de handicap sont comme tout le monde, ils se posent des questions. "Concernant la sexualité, ils se demandent : comment faut-il faire ? Il faut alors travailler sur l’éducation à la sexualité. Il faut aussi travailler la sensibilité au niveau du corps. Comment accepter son corps et son handicap ? La personne va découvrir son corps et celui de l’autre. Comment se mettre au lit à deux ? Comment arriver à avoir un rapport ?" Leurs interrogations trouvent des réponses grâce aux professionnels, comme les éducateurs sexuels, les sexologues,… Et au-delà de la sexualité, il y a tout le côté affectif qui pose question. "Beaucoup nous demandent : comment je peux me faire des amis ? Et un amoureux ?" D’autres se posent des questions sur leur avenir, notamment sur leur parentalité, "Est-ce que je peux avoir des enfants ? On va aussi leur apprendre le consentement, ce que l’on peut faire ou ne pas faire à l’autre, ce qui peut être fait en public ou dans la sphère privée", explique Virginie Koopmans la sexologue du Centre de ressources handicaps et sexualités.

Ce salon est une belle opportunité de démystifier un sujet encore tabou pour certains. Mais également de donner aux personnes en situation de handicap la possibilité de vivre pleinement leur vie.


Justine Leupe

Betfirst - Livepartners

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Sans doute devez-vous rompre avec une situation ou un mode de vie qui ne vous convient plus.

Taureau

Ce début de semaine est complexe. Vous avez la sensation d’être bloqué à tous les niveaux.

Gémeaux

C’est sans doute le bon moment pour accorder de nouveau toute votre confiance à votre partenaire.

Cancer

Peut-être avez-vous un problème d’ego ou une position professionnelle que vous ne parvenez pas à conserver ou atteindre.

Lion

Vous avez encore du pain sur la planche avant d’engranger vos premiers résultats. Patience…

Vierge

Si vous entrez dans une période de chance, vous tendez à devenir trop insouciant sur le plan financier.

Balance

Vous êtes partagé entre vos relations professionnelles, affectives et familiales. En privilégier une, c’est forcément affecter l’autre.

Scorpion

Vous gravissez les échelons de votre hiérarchie avec une facilité déconcertante.

Sagittaire

Si vous êtes toujours un cœur à prendre, il n’est pas impossible qu’une personne déclare ses sentiments d’ici ce soir.

Capricorne

Essayez de vous impliquer davantage dans votre travail. Commencez par vous montrer plus participatif au sein d’un groupe.

Verseau

Affirmez votre engagement. Soyez volontaire. Ne prenez pas le risque de passer à côté des changements bénéfiques qui s’annoncent.

Poissons

Votre partenaire est là pour vous raisonner, vous ouvrir les yeux ou vous faire changer d’attitude.

Facebook