Santé Il a été posé dans un bunker sous le futur centre de protonthérapie.

ParTICLe, le futur centre de protonthérapie - unique en Belgique - devrait ouvrir ses portes en 2019, plus précisément mi-2019.

Le centre est actuellement en construction sur le site du Health Science Campus Gasthuisberg, à Louvain. Cet établissement devrait accueillir des patients atteints de cancer dans le cadre de leur traitement clinique, mais également accueillir de nombreux chercheurs et scientifiques puisqu’un espace sera entièrement consacré à la recherche de haute technologie. Le projet coûte 45 millions d’euros.

Ce mercredi 25 avril, les constructeurs ont franchi une étape importante. L’opération était pourtant délicate, mais a été menée avec brio par les équipes d’IBA, le leader mondial de la protonthérapie pour le traitement du cancer : un cyclotron (accélérateur de particules) de plus de 50 tonnes a été installé dans un bunker, à 16 mètres de profondeur. Un autre accélérateur de particules avait été installé le 24 avril, dans un autre bunker souterrain.

La prothontérapie permet de traiter des tumeurs de l’enfant et se trouvant à côté d’organes sensibles. En effet, la précision des faisceaux de protons permet d’épargner les organes qui ne sont pas touchés, contrairement à la radiothérapie conventionnelle. Elle est utilisée dans les cas de tumeurs au cerveau, cancer de l’œil ou encore des tumeurs la colonne vertébrale, pour ne citer que certains cas. 200 patients devraient y être traités chaque année, selon les spécialistes.