Santé Mis sous pression par l’école et/ou des parents qui veulent bien faire, les bambins se mettent dans des états impossibles pour ne pas décevoir leurs parents.

Parce qu’ils souhaitent le meilleur pour leurs enfants, les parents peuvent mettre la pression sur ces petits êtres encore insouciants. Les parents, hyper-responsables et hyper-impliqués dans la vie de leur progéniture, vont également être au bord du gouffre. C’est ce que Bruno Humbeeck, psychopédagogue, appelle l’hyperparentalité.

"C’est un syndrome lié au fait qu’on a programmé l’arrivée et désiré l’enfant", dit-il. "Ils désirent mettre au monde un enfant heureux et faire en sorte qu’il le reste. Ils se mettent la pression, ils sont sur-investis dans la tâche parentale. Ils ne se donnent pas l’opportunité de faire des erreurs. Ce n’est ni une tare ni une maladie. Cela devient un problème quand il y a de la souffrance d’un côté ou de l’autre."

...