Santé

En cas d’infection bactérienne comme l’angine ou la bronchite, les médecins prescrivent fréquemment de la clarithromycine (Biaxin ou Zeclar). Pas moins de 6,228 millions de doses journalières ont été prescrites en Belgique en 2013, selon l’Inami. Cela signifie qu’une moyenne de 17.000 Belges sont traités chaque jour avec cet antibiotique.

Ces patients sont-ils en danger ? Une étude publiée cette semaine par le British Medical Journal affirme que ce médicament augmente le risque de décès cardiaque.

Pour parvenir à cette conclusion, des chercheurs ont étudié près de 5 millions de traitements antibiotiques administrés entre 1997 et 2011 à des adultes danois. En comparant les 285 décès cardiaques survenus lors de l’administration de traitements, ils se sont rendu compte que la prise de clarithromycine était liée à un risque accru de décès cardiaque de 76 % par rapport à l’utilisation de la pénicilline V.

En Belgique, l’étude n’a pas inquiété l’Agence fédérale des médicaments et des produits de santé (AFMPS). "Nous savons depuis longtemps que cet antibiotique a certains effets secondaires. Mais la balance bénéfice-risque reste positive. Entre 2008 et 2014, il y a eu 12 notifications liées aux effets indésirables. Il s’agissait d’effets non graves comme de la tachycardie. C’est un nombre de notification peu élevé pour un médicament qui est très souvent prescrit", a affirmé Ann Eeckhout.

La porte-parole de l’AFMPS a précisé que la clarithromycine fait l’objet d’un suivi particulier par les agences sanitaires européennes. Les données devraient prochainement être analysées dans le cadre d’une procédure d’évaluation.