Santé Bien que la pilule reste la méthode contraceptive la plus suivie, elle pose question à certaines femmes qui désirent ne plus prendre de contraceptif hormonal.

74 % des femmes de la génération Y prennent la pilule, à l’instar de leurs mères. C’est ce qui ressort de l’étude commandée par Bayer, menée auprès de 9.000 femmes issues de France, Belgique, Espagne, Italie, Allemagne, Irlande, Brésil, États-Unis et Mexique. Or, 43 % des Belges de 21 à 29 ans estiment "ne pas avoir reçu tous les renseignements nécessaires pour choisir leur contraception en toute connaissance de cause."

Certaines se tournent vers des contraceptifs plus naturels, par envie de ne pas avoir d’hormones dans le corps ou par souci écologique. "Je contrôle ma température corporelle, je suis mes cycles et j’utilise le préservatif avec mon copain", note Sylvia, 32 ans. Elle poursuit : "Je me tournerai vers le stérilet au cuivre quand je serai prête."

(...)

Découvrez la suite de cet article dans notre Edition Abonnés. Si vous n'êtes pas encore inscrit, découvrez nos offres et nos tarifs ci-dessous.