Santé L’opération commerciale de Delhaize fait polémique.

Après le succès de l’opération l’an dernier, les VitaMinis. sont de retour chez Delhaize.

L’opération, commerciale, vise en effet à promouvoir une alimentation plus saine et la consommation de fruits et légumes. Un créneau que défend l’enseigne au Lion, notamment par le biais de produits allégés en sucre ou des ateliers dans les écoles pour promouvoir une alimentation plus saine.

Concrètement, à chaque tranche d’achat de 20 €, les clients reçoivent une pochette d’autocollants VitaMinis. Et, à l’achat de certains produits, ils peuvent aussi en recevoir davantage. C’est précisément là que le bât blesse car certains produits (chips, biscuits, etc.) permettent justement d’obtenir des pochettes supplémentaires. Des produits qui ne font pas partie de la catégorie des aliments les plus sains.

"Le but de notre action, c’est de promouvoir une alimentation saine, qui passe notamment par une consommation plus importante de fruits et légumes. Mais notre rôle n’est pas non plus d’interdire de consommer certains produits comme des chips, des bonbons ou des biscuits. Ce sont des produits que les consommateurs aiment bien et qui peuvent tout à fait s’inscrire dans le cadre d’une alimentation équilibrée s’ils sont consommés de manière responsable", explique Roel Dekelver, directeur de la communication chez Delhaize.

"Le client reste d’ailleurs maître de son choix et c’est le plus important pour nous. Si des pochettes peuvent être obtenues à l’achat de produits qu’on considère comme moins sains , c’est aussi parce qu’ils figurent dans le panier habituel des clients. Tout comme on peut obtenir des pochettes supplémentaires avec du shampoing ou des pastilles pour le lave-vaisselle. Mais aussi à l’achat de carottes, aubergines ou poivrons. C’est une action commerciale comme une autre, mais avec un message derrière. De nombreux conseils et informations sont d’ailleurs distillés par le biais de l’album des VitaMinis qui s’adresse aux enfants et à leurs parents", conclut Roel Dekelver.