Sexualité Pourquoi notre envie de l’autre monte avec la température extérieure ? Explications.

Gainsbourg donnait déjà le ton en 1978 : Sea, sex and sun. En effet, l’été, c’est la saison des vacances, du soleil et de l’amour. Mais c’est aussi celle des adultères. En effet, pendant la période estivale, plusieurs facteurs boostent notre sex appeal et nous rendent irrésistible aux yeux de notre partenaire mais aussi pour les célibataires qui parcourent les plages en quête d’un flirt autour d’un cocktail ou d’une amourette de vacances. Comment expliquer ce phénomène ?

La garde-robe : aussi simple que cela puisse paraître, les vêtements jouent un rôle important au niveau de la libido. L’été, les températures grimpent et on opte pour des tenues plus légères, on dévoile une épaule et des jambes bronzées, on joue avec la transparence des matières… Et ça marche !

Le soleil, un aphrodisiaque naturel : c’est bien connu, le soleil a un effet direct sur notre moral, notre énergie et par extension, sur nos humeurs coquines grâce à la fameuse vitamine D, produite par ses rayons.

Plus le temps est au beau fixe, plus notre cerveau produit de la sérotonine, le neurotransmetteur qui sert à régulariser l’humeur. Et plus le taux de sérotonine est élevé, plus on se sent en forme, positif et donc séducteur.

Moins de stress et de routine : en vacances, on privilégie les moments de détente et on éloigne donc l’ennemi numéro un de notre appétit sexuel, le stress. Ce qui nous énerve en temps normal devient anecdotique, on sourit plus, on est plus spontané et donc plus attirant pour notre partenaire. De plus, l’été, on préfère l’aventure à la routine. Ce qui, dans notre univers hyperconnecté, joue un rôle majeur au niveau de la sexualité : on délaisse son smartphone, renoue avec le monde réel, partage des moments avec notre meilleure moitié et on est donc plus à l’écoute l’un de l’autre.

Les phéromones agitées : en tout temps, on sécrète des phéromones. Celles-ci sont directement liées à l’attraction sexuelle et à la transpiration. Comme en été, on transpire plus, on sécrète donc plus de phéromones. Ce phénomène, 100 % naturel, aura pour effet de nous rendre plus désirable.