Sexualité Des séances de 15 minutes pour explorer le clitoris, découvrir la zone intime féminine et se reconnecter à soi-même.

La méditation orgasmique, aussi appelée méditation clitoridienne, vient tout droit des États-Unis. Cette pratique, dont le nom tend à faire sourire, débarque en France et en Belgique. C’est un moyen de se "reconnecter à soi, à canaliser ses pensées, à décrire les sensations de façon neutre, on choisit où poser notre attention".

Emmanuelle Duchesne propose cette méthode de "méditation" à des duos belges ou français, moyennant "80 euros par rendez-vous".

Mais qu’est-ce que cette méditation orgasmique? " On l’appelle aussi méditation clitoridienne parce que, durant 15 minutes, on stimule le clitoris." Concrètement, la séance débute quand la femme, à moitié nue, se couche sur un tapis, une serviette de bain sous les fesses .

"L’homme (son compagnon, un homme de confiance ou un inconnu dont elle aura fait la connaissance au préalable, NdlR) lui demande son consentement. Après avoir enfilé un gant en latex, recouvert de lubrifiant, il va la prévenir qu’il va toucher ses cuisses. Il va ensuite décrire le sexe féminin qu’il voit de façon neutre, sans métaphore. Il va bouger son index de bas en haut sur le clitoris, après lui avoir dit, et le caresser, sans aucun but. On n’essaie pas d’atteindre la jouissance. C’est une exploration, la femme peut guider."

La coach en Slow Sex précise que les participants observent les sensations et se les décrivent à la fin de l’exercice.

"Tout est séparé de la sexualité, il n’y a pas de côté érotique, pas de séduction amoureuse, juste d’apprendre à se connaître", ajoute-t-elle.

Emmanuelle Duchesne, qui a découvert cette technique en 2011 aux États-Unis (et qui a été formée pendant 7 mois à New York) sera par ailleurs en Belgique ces 12, 14, 15 et 16 mars.

La pratique, peu courante, souffre aussi de comparaisons avec des pratiques de secte. Elle s’en défend: "C’est comme le yoga. Ça paraissait tellement étrange. On parlait de secte aussi. Aujourd’hui, beaucoup vont à des cours de yoga sans a priori. C’est de la méditation. Je rends un service. Les gens font ce qu’ils en veulent après."


Rocco Siffredi au Start Up Club d’Anderlues ce samedi soir

Ce samedi soir, le Start Up Club accueille, dans le cadre de la Ladies Night, Rocco Siffredi.

De fait, l’acteur, réalisateur et producteur italien de films pornographiques sera sur place à partir de 1h. "Il n’y aura pas de show, précise d’emblée le responsable du Start Up, Mehmet Topal. Les clubbeurs pourront simplement prendre des photos avec lui. Il est prévu qu’il reste deux heures maximum. Toutefois, son manager m’a confié qu’il pourrait terminer la soirée dans nos installations. Tout dépendra de son état de fatigue."

C’est en tout cas un joli coup de publicité que viennent de réaliser les responsables de la discothèque, située 131 chaussée de Mons à Anderlues. "C’est un acteur reconnu. Il apportera clairement un plus à la soirée."

Mehmet Topal rappelle que ce samedi, entre 22 heures et minuit, la boîte de nuit sera exclusivement réservée aux femmes. "Ces dernières pourront profiter de l’open bar durant une heure, soit entre 23 heures et minuit. Des Chippendales sont prévus tout au long de la soirée. Quant à la gent masculine, elle ne pourra entrer qu’à partir de minuit."