Sexualité Le laboratoire pharmaceutique mondial Mylan vient de publier les résultats d'une enquête sur la question de la satisfaction sexuelle des Belges selon les catégories d'âges. Le public sondé, composé de 502 hommes et  femmes belges de plus de 18 ans, s'est déclaré épanoui à 65 %. Ce bien-être est le plus présent chez... les plus de 65 ans.Ceux-ci sont en effet plus de 75% à se dire satisfaits. Ce score élevé chez les papys et mamies belges peut s'expliquer par le fait que pour 77% de nos compatriotes, le plaisir sexuel dépend d'une bonne entente.

45 ans, le tournant sexuel?

L'âge a un impact sur le plaisir pour 43% des sondés et la 45e bougie semble souvent marquer un changement dans la vie sexuelle des Belges. Plus de 80% d'entre eux pensent ne plus autant frissonner après cette barre "fatidique".

Cependant, tous les constats de cette étude sur la sexualité ne sont pas rose. L'âge n'apporte pas tout le temps que bien-être dans la vie sexuelle des Belges. On remarque ainsi, selon l'enquête,  une augmentation des troubles de l'érection chez les hommes avec les années. Près du double des personnes de plus de 65 ans indiquent avoir connu une dysfonction érectile (le partenaire quand il s'agit d'une sondée) par rapport au groupe entre 35 et 49 ans.

Pour faire face aux problèmes sexuels, la plupart des sondés prône le dialogue. Si ce constat indique une ouverture importante des Belges, la consultation d'un médecin généraliste, voir d'un spécialiste, reste une étape importante. En effet, tous ces petits tracas de la vie sexuelle peuvent s'avérer être des indicateurs de la santé générale d'une personne. Ainsi, de nombreuses maladies cardiovasculaires peuvent altérer le système vasculaire et réduire le flux sanguin vers le pénis et donc occasionner des troubles de l'érection.

Au-delà de la panne compréhensible pour la partenaire, cette information doit également inciter les hommes à consulter en cas de tels problèmes.