Sexualité La télévision peut avoir un réel impact sur notre manière de voir la vie, et sur ce que nous en attendons. Qu’en est-il des films et séries romantiques ?

Les films et séries télévisées sont le reflet du monde dans lequel nous vivons : ils se nourrissent de la réalité pour créer une fiction. Mais la réciproque est aussi vraie : nous nous servons des messages transmis par les médias pour construire notre vision du monde, et ce que nous attendons de l’existence. Le sujet a déjà fait couler beaucoup d’encre dans la communauté scientifique qui s’est notamment intéressée aux messages transmis par la télévision sur le rôle des genres dans un couple.

Par exemple, les recherches scientifiques soulignent que, dans notre société occidentale, les films romantiques, et plus encore les comédies, se basent encore majoritairement sur des standards très simples. Entre l’homme qui recherche activement les rapports sexuels et le macho tendre, viril mais attentionné, et la femme qui se consacre au bien-être de son homme et n’est pas trop portée sur la chose ou celle qui, fatale et carriériste, succombe malgré son indépendance sous le charme du héros, ces visions du monde véhiculées par ces fictions peuvent exercer une certaine influence sur notre manière de voir le couple, et les attentes que nous pouvons en avoir.

Surtout quand on a entre 18 et 25 ans : tous les scientifiques s’accordent pour dire qu’il s’agit d’une période clé dans le développement de la personnalité, et plus précisément de l’identité sentimentale.

Intriguées par la question, deux chercheuses américaines ont tenté d’en savoir plus en menant une étude sur 230 étudiants, 85 hommes et 145 femmes, dont la moitié était en couple. Elles se sont concentrées sur l’impact des comédies romantiques sur les attentes des hommes et des femmes dans leur couple : est-ce que ce genre cinématographique les rendaient plus sentimentaux, ou, en tout cas, plus en attente de romantisme ?

Les résultats sont surprenants : apparemment, regarder des films romantiques aurait tendance à développer non pas le côté fleur bleue des femmes mais bien leur libido ! En effet, plus elles regarderaient ce style de films, plus leurs attentes en terme de relations sexuelles augmenteraient.

Par contre, chez les hommes, aucun effet. Leurs attentes sexuelles restent les mêmes, qu’ils visionnent ou non des films à l’eau de rose. Sauf si ils n’y croient pas du tout : apparemment, les hommes exposés à des films sentimentaux qu’ils estiment irréalistes reverraient leurs exigences sexuelles à la baisse ! De quoi relancer le débat concernant le programme de ce soir à la télé…

© DR

Les clefs d’Alexandra

Télévision, médias, Internet, discussions entre copines ou coup de fil avec sa mère, les sources d’informations concernant la vie de couple et la sexualité sont multiples… et pas toujours fiables. Parfois, les écouter rend les choses plus confuses encore. Voici quelques conseils pour éviter de s’y perdre.

- Chassez les fausses croyances. Taille standard du pénis, fréquence "normale" des rapports sexuels, durée minimale d’une galipette, forme idéale des seins, tous les sujets sont bons pour faire naître les fausses croyances. Oubliez tout ce que vous avez entendu, et concentrez-vous sur vous, vos envies, vos attentes et vos limites.

- Restez connecté à votre désir. La pression de la norme peut être très forte : la télévision, les magazines et les médias peuvent parfois nous faire perdre de vue ce que l’on veut vraiment. Prenez régulièrement le temps de faire le point, en vous demandant ce que vous désirez vraiment, et dans quelle mesure votre sexualité satisfait ce désir.

- Ne croyez que les informations fiables. Le sexe est un sujet qu’il n’est pas toujours facile d’aborder. Se tourner vers les médias et notamment Internet est parfois tentant… Mais on y trouve de tout, autant des conseils de qualité qui peuvent réellement aider, que des informations toxiques qui font plus de mal que de bien. Vous avez une question qui vous turlupine ? Vérifiez la source des informations que vous consultez, et n’hésitez pas à vous tourner vers un professionnel : il sera le plus à même de vous donner une vraie réponse.

---> Retrouvez toutes les clés d’Alexandra sur son site : www.sexopositive.be