Sexualité

"Mince, mon câble ne fonctionne plus" , maugrée LK, tout en chipotant frénétiquement sur son ordinateur. "Bon, je vais devoir trouver une solution, et vite" , se résigne l’homme qui, avec près de 70 films à son actif, sait résoudre ces petits soucis techniques présents dans tous les tournages. Mais il y a urgence, il est déjà 11 h du matin, le tournage a pris du retard. Et le réalisateur a du pain sur la planche : il n’a que trois jours pour tourner quatre heures de film, une vraie prouesse.

"Allez, on y va ! Tout le monde est prêt ?" Dans le jardin de cette magnifique bâtisse au style aristo, située à une trentaine de kilomètres de Budapest (Hongrie), l’assistant et le caméraman préparent le décor. Il sera sommaire : un simple canapé Louis XV posé sur la pelouse.

L’actrice, une jeune Hongroise blonde à la poitrine siliconée se refait rapidement maquiller. LK, qui cumule la casquette d’acteur avec celle de réalisateur, se met en place, la scène peut commencer. Le tout est filmé en une fois, presque sans coupes, pour une durée totale de 15 minutes. Tout est millimétré, précis, et chacun sait ce qu’il doit faire. "Pour nous, ce n’est que du boulot, on se doit d’assurer", précise PussyKat (dans le milieu, seuls les noms de scène sont utilisés), une Française star internationale du X, tête d’affiche du film, et qui co-produit maintenant ses films avec LK, son compagnon, avec qui elle a deux enfants.

(...)

Découvrez la suite de cet article dans notre Edition Abonnés. Si vous n'êtes pas encore inscrit, découvrez nos offres et nos tarifs ci-dessous.