Sexualité Se faire rembourser le prix de ses préservatifs, c'est possible et peu de Belges le savent ! C'est ce qui ressort d'une étude souhaitant informer sur le "plaisir en toute sécurité".

En compagnie de la Plate-forme Prévention Sida, la Mutualité chrétienne et Solidaris, l'entreprise de préservatifs Durex a décidé de se mobiliser pour informer la population belge de ce remboursement.

Vous pourrez dès lors vous faire rembourser par la Mutualité chrétienne de 40 euros annuellement pour l'achat de préservatifs en pharmacie ou dans les petites à grandes surfaces. Solidaris, de son côté, annonce un remboursement de 50 euros par an pour des préservatifs achetés en pharmacie. Cette décision, qui est d'application depuis 2016, a pour objectif de combattre les infections sexuellement transmissibles qui sont en hausse.

Les IST peuvent conduire à l'impuissance ou à l'infertilité mais aussi à la contraction d'autres maladies comme le VIH, la syphilis ou encore la chlamydia.

Pour se faire rembourser, rien de plus simple : en tant qu'affilié de la Mutualité chrétienne, il vous suffira d'envoyer le ticket de caisse de vos achats avec une vignette mutualité dans les deux ans ouvrables au service de remboursement concerné. Pour les affiliés de Solidaris, le remboursement se fera dans les deux années à compter de la date d'achat en postant dans l'une des boîtes aux lettres le ticket de caisse détaillé.