15% de voitures de société en Belgique

Publié le - Mis à jour le

Société

La hausse de la taxe sur les voitures de société n'a pas encore d'influence sur les ventes

BRUXELLES Environ 15% du parc automobile belge sont des voitures de société, d'après une enquête rendue publique mardi et réalisée pour le secteur automobile et du leasing. Un secteur qui veut dépoussiérer cette image de la voiture de société polluante et roulant davantage que les véhicules privés. Les voitures privées représentent 79% du parc automobile, qui est complété par 6% de véhicules d'indépendants et 15% de voitures de société. C'est ce que révèle une enquête réalisée par la société de consultance KPMG pour la Febiac (Fédération belge de l'Automobile et du Cycle), Federauto (Confédération belge du Commerce et de la Réparation automobiles et des Secteurs connexes) et Renta (Fédération belge des loueurs de véhicules), qui représentent les secteurs de l'automobile et du leasing en Belgique.

Les voitures de société sont en moyenne près de 4 ans plus jeunes que les voitures privées, et sont pratiquement aussi peu énergivores. Elles répondent en effet à des normes environnementales plus récentes et donc plus strictes. Chez les professionnellement actifs, la voiture de société ne parcourt annuellement que 2,6% de kilomètres de plus qu'une voiture privée mais parcourt six fois plus de kilomètres à titre professionnel.

"Ces voitures de société atténuent auprès d'un quart des ménages professionnellement actifs le déficit du pouvoir d'achat. La voiture de société est la seule qui, aujourd'hui, permet de poursuivre la tendance à la baisse des émissions de CO2 et contribue au verdissement du parc automobile", peut-on lire dans le communiqué de la Febiac, de Federauto et de Renta.

Notons aussi que l'étude montre que la hausse de la taxe sur les voitures de société n'a pas encore d'influence sur les ventes.

© La Dernière Heure 2012

Publicité clickBoxBanner