Société Après une enquête aux résultats sévères(1 seul système sur 11 est jugé très bien), Touring demande des mesures

BRUXELLES Vous roulez en Fiat Brava et vous mesurez plus de 1 m 70? Vous roulez en VW Golf IV ou en Ford Mondeo et vous faites plus de 1 m 75? Mauvaise nouvelle, votre appui-tête est d'office inadapté!
Voilà, parmi d'autres, des découvertes étonnantes d'une enquête publiée par Touring, une enquête effectuée par 11 clubs automobiles européens concernant la sécurité des appuis-tête de voitures.
Onze autos ont été soumises aux tests pour vérifier que les appuis-tête sont efficaces pour prévenir les dégâts physiques occasionnés par les coups du lapin en cas de collision. Le test a aussi concerné la stabilité du siège dans les collisions graves ainsi que les réglages optionnels destinés aux occupants de 1 m 80 et plus.
Résultats? Pas brillants. Sur les 11 systèmes testés, un seul obtient la note très bien. Voilà les résultats:

• Mention très bien. La Volvo V 70. Le même système actif de dossier équipe tous les modèles Volvo.

• Mention bien. Ford Mondeo, Ford Focus, Saab 9-5, Nissan Almera, VW Golf 4.

• Mention satisfaisant. Opel Astra, BMW série 3.

• Mention moins bon. Renault Mégane, Mercedes Classe A.

Dernier du test, le siège de la Mercedes `manque singulièrement de protection contre le coup du lapin´, commente Touring.
Le constructeur a carrément été prié d'y remédier sans délai. En matière de stabilité du siège, Fiat et Renault ne feraient guère plus que respecter les exigences légales de base, "ce qui est loin de suffire à offrir une protection en cas de collision frontale grave".
Un appui-tête mal réglé ne sert à rien (voir les conseils ci-dessous), mais quand il est impossible de l'adapter à la taille du conducteur, cela devient inquiétant. Pour trois modèles sur onze, il est effectivement impossible de le régler à la bonne hauteur pour des chauffeurs de plus d'1 m 70 (Brava) ou plus de 1 m 75 (Golf 4 et Mondeo).
Touring et les autres clubs européens ont demandé jeudi un renforcement des règles légales en matière de stabilité des sièges. Les clubs demandent que les constructeurs soient obligés d'équiper toutes les voitures neuves d'appuis-tête actifs agréés en s'assurant que les personnes de plus de 1 m 80 (il y en quelques unes, tout de même!) bénéficient des mêmes standards de sécurité.