Société

Son chef Christophe Hardiquest s’installera avenue de Tervueren, à Woluwe-Saint-Pierre. Ouverture dans trois mois

BRUXELLES Christophe Hardiquest (Bon-Bon , une étoile au Michelin ) est très certainement un chef heureux. Quelques semaines après avoir été élu Meilleur Chef de l’année par les critiques du guide GaultMillaut , voici qu’il vient de racheter le restaurant Des Trois Couleurs , ouvert il y a une trentaine d’années par José Tourneur.

L’achat (murs et fonds de commerce) de cette superbe maison sanpétrusienne installée en lisière de forêt de Soignes (avenue de Tervueren, 453) a été finalisé lundi dernier. Christophe Hardiquest espère ouvrir pour le printemps prochain au plus tard. Il y bénéficiera d’une splendide salle à manger dotée de poutres apparentes au plafond, de dalles de bourgogne au sol. Terrasse, jardin, salon privé, etc. Idéal pour le plein épanouissement de sa cuisine.

Installé depuis longtemps au fin fond d’Uccle (rue des Carmélites), le chef d’origine liégeoise cherchait à quitter son exiguë enseigne depuis plusieurs mois déjà. Il avait manifesté un intérêt appuyé pour le restaurant Chez Bruneau , à Ganshoren. Sans suite. Même issue pour le Parc Savoye, à Ixelles.

Pour la petite histoire, Christophe Hardiquest débarque à quelques encablures de la future Brasserie Matagne , steak house haut de gamme planté lui aussi avenue de Tervueren, à deux pas de l’ambassade du Brésil.

Dans le même genre, pointons enfin l’imminente ouverture (le 11 décembre) de la brasserie Bozar , pilotée par David Martin, chef de la seule brasserie étoilée du pays : La Paix à Anderlecht.

On attend par contre toujours la joyeuse entrée d’un certain Marc Veyrat, promis au Museum Brasserie des musées royaux des Beaux-Arts, juste en face, via son concept Cozna Vera. Il devait ouvrir en novembre…



© La Dernière Heure 2010