Société La capitale belge à la 24e place sur 133 villes

BRUXELLES Vivre à Bruxelles coûte désormais plus cher qu'à New York! Tel est l'étonnant constat dressé par l'étude semestrielle menée par l' Economist Intelligence Unit, qui compare le coût de la vie dans 130 villes afin d'aider les entreprises à affûter les salaires proposés à leurs expatriés.

Sans surprise, les villes japonaises de Tokyo et d'Osaka continuent à truster les premières places du classement: y vivre coûte environ 40% plus cher qu'à New York ou à Hambourg, les deux villes ayant l'indice 100. Mais Paris les talonne désormais, étant à peine 10% moins chère que les deux villes japonaises. Comment expliquer cette 3e place de la capitale française, qui était encore 7e dans la précédente étude? Le raffermissement de l'euro face au dollar explique ce bond, le billet vert étant la devise de référence de cette étude.

Le bon comportement de la livre sterling face au dollar explique aussi la 6e place de la capitale britannique (10e précédemment). Même phénomène pour les villes australiennes, désavantagées par la bonne tenue du dollar australien: Sydney et Brisbane gagnent une trentaine de places au classement.

Bruxelles, dopée par le cours de l'euro, intègre du coup le top-25 des villes les plus chères, gagnant 5 places au classement. Vivre dans la capitale de l'Europe coûte même 4% plus cher qu'à New York. Il n'en reste pas moins que Bruxelles reste une ville très abordable, comparée à d'autres villes européennes: Paris est 26% plus chère, Amsterdam 7%, Milan 3%, Berlin 2%. Le coût de la vie à Lyon est même un fifrelin plus élevé (+1%) qu'à Bruxelles.

Les villes du sud de l'Europe se révèlent bien moins coûteuses que Bruxelles: Madrid et Barcelone (-8%), mais surtout Athènes (-16%) et Lisbonne (-18%). La différence est encore plus nette pour les capitales des nouveaux pays membres de l'Est: Prague est 28% moins chère, Budapest 34% et Varsovie 37%.

Si le cours de l'euro handicape les villes européennes, il est tout bénéfice pour les cités américaines. New York, par exemple, a dégringolé de 14 places en un an. Vivre à Washington est même 14% moins élevé qu'à Bruxelles.

© La Dernière Heure 2004