Ce qui sera plus cher en 2011

L. K. Publié le - Mis à jour le

Société

Plusieurs augmentations de prix sont à noter dans certains services et denrées alimentaires

BRUXELLES Certains diront que “le coût de la vie est de plus en plus élevé.” Pour 2011, ils auront raison. En effet, nous allons voir augmenter les prix de plusieurs produits et services.

Énergie : hier, l’Echo rapportait qu’ “un ménage belge aura payé en moyenne 292 € de plus en 2010 pour sa facture de gaz et d’électricité, soit une hausse de 16 % par rapport à la fin 2009” sur base d’un calcul réalisé par la Commission de régulation de l’électricité et du gaz (Creg). Et ce n’est pas fini puisque la cotisation fédérale devrait augmenter pour une famille de quatre personnes de 18 € pour l’électricité et 11 € pour le gaz.

Belgacom : le 1er janvier, Belgacom indexera certains de ses tarifs tant pour le téléphone fixe et mobile que pour l’Internet. Ces hausses varieront de 0,5 à 2,5 %. L’abonnement mensuel pour une ligne fixe de type classic Line par exemple passera de 18, 90 à 19 €.

Timbres poste : son tarif augmentera de 2 cent à partir du 1er janvier (soit de 0,69 la pièce à 0, 71 €). A noter que cette adaptation est conforme à la hausse du coût de la vie.

La pomme de terre : en raison d’une moins bonne récolte liée aux conditions climatiques – sécheresse en juillet et forte humidité durant la période de fin de croissance – le prix de la pomme de terre risque d’enregistrer une forte hausse.

Viande : les prix de la viande bovine étant à peine au niveau de ceux de 2008 et le prix de l’alimentation des animaux devant croître en 2011, les prix de la viande devraient rester fragiles et dépendants des évolutions de la demande.

Transports en commun : à partir du 1er février, comme chaque année, les tarifs sont revus à la hausse. À savoir pour la Stib une augmentation globalement de 2,44 % (mais pas sur tous les titres), un accroissement de 6 % pour le Tec (mais ce n’est pas une augmentation linéaire) et de 1, 24 % pour la SNCB établie en fonction de l’évolution de l’indice de santé (normalement de 2, 03 % mais qui a été limitée).

Céréales : selon Het Laaste Nieuws , une augmentation de 20 % est à prévoir durant la première moitié de 2011.



© La Dernière Heure 2010
Publicité clickBoxBanner