Société

La première pierre de l'Imagix Tournai a été posée hier matin

TOURNAI Beaucoup d'émotions ce samedi matin sur le terrain qui accueillera bientôt le tout nouveau cinéma. Après Imagix Mons, la famille Carpentier a décidé de délier les cordons de sa bourse à Tournai où elle était implantée depuis presque 30 ans. Ouvert le 11 mars 1977, le cinéma Multiscope palace était le dernier acteur tournaisien après la disparition du Scala et des Variétés. A l'étroit dans le coeur historique de la ville, le cinéma des Carpentier n'avait plus de possibilité d'extension.

Cette pose de la première pierre a définitivement mis fin à une saga qui dure depuis plus de deux ans. A la fin de l'année 2002, le groupe Carpentier introduit une demande de permis de bâtir pour la construction d'un tout nouveau complexe cinématographique au boulevard Delwart, sur un terrain racheté à la SNCB. L'enthousiasme est de rigueur et on parle du commencement des travaux en avril 2003, dès que le permis sera accordé.

Mais les mois passent et le film reste définitivement muet. Quelque temps plus tard, on apprend que le projet tournaisien a subi quelques modifications en cours de route, notamment au niveau de son budget, revu à la baisse. Après une levée des boucliers d'une association de défense de l'accessibilité des personnes handicapées aux bâtiments publics, les plans sont eux aussi revus.

Le dernier acte s'est finalement joué en novembre dernier: le collège des bourgmestres et échevins acceptant de retirer la taxe communale sur les cinémas. Une condition sine qua non pour que le groupe Carpentier obtienne le soutien de partenaires comme la Société régionale d'investissement de Wallonie (SRIW).

La seule condition pour l'exonération de cette taxe était que le début des travaux soit programmé en avril. C'est chose faite depuis hier. Coïncidence, il s'agissait de la date d'anniversaire du bourgmestre Christian Massy... Le chantier sera mené tambours battants puisque l'épilogue est d'ores et déjà prévu pour le 22 novembre 2005. Les Carpentier comptent donc se passer d'entracte pour profiter de leurs installations au plus vite.

Pour rappel, le nouveau cinéma offrira 1.995 sièges sur un total de dix salles. Le rez-de-chaussée accueillera dix commerces complémentaires au cinéma. On parle déjà de mini brasserie et de restaurant mais un appel d'offres est déjà lancé aux commerçants tournaisiens. On table ainsi sur la création de 50 emplois. La facture d 'Imagix Tournai s'élève à 11 millions d'euros.

© La Dernière Heure 2005