Société

Elles sont l'ennemi du coureur et du sportif. Durant la nuit ou en pleine journée, elles frappent sans crier gare votre muscle, souvent ceux des jambes. Voici quelques astuces pour vous délivrer de ce mal infernal, les crampes.

Vous l'avez certainement déjà vécu: cette sensation vive d’un muscle qui se crispe soudainement et heureusement, ne dure pas longtemps.

Les crampes sont des contractions musculaires temporaires qui sont souvent douloureuses. Difficile à cerner, leur origine peut être vasculaire (trouble de la circulation sanguine et vascularisation musculaire insuffisante pendant un court instant) ou métabolique (production en excès d'acide lactique).

Quelles sont les causes des crampes?

L'origine des crampes est relativement complexe et relève souvent de plusieurs facteurs combinés comme la grossesse, le manque de sommeil, le vieillissement, une activité sportive intensive, un régime alimentaire inadapté (apport en sels minéraux et fibres insuffisant), la consommation de certains médicaments ou la déshydratation.

1. Boire de l'eau

Il est important de s'hydrater quotidiennement et d'éviter de consommer de l'alcool, du café, du thé et des boissons énergisantes qui retardent l'élimination des toxines.

2. Les aliments à éviter et ceux à privilégier

La viande rouge, les abats et la charcuterie sont à éviter car ils sont riches en azote, une toxine que l’organisme a du mal à éliminer. Les régimes amaigrissants mettent également la fibre musculaire en carence. Les aliments conseillés sont les légumes verts et secs comme les lentilles. Consommer des céréales complètes et du chocolat noir permettra de faire le plein de magnésium. Les jus de fruits frais permettent eux d’éliminer les toxines. Autres aliments à privilégier: les abricots secs et les bananes qui apportent du potassium, un élément nutritif qui réduit les troubles de motricité.

3. Les sports à adopter

Certains sports permettent d’éviter les crampes et de préserver la fibre musculaire, comme le yoga, le taï-chi ou les pilates. La compilation de ces petits exercices sont peu traumatisants pour les muscles car ils les renforcent. Par contre, les exercices tels que les jetés de jambe en danse classique ou la course de 100 mètres, sont très agressifs pour les muscles.

4. Eviter le froid ou la chaleur humide

Le froid diminue la circulation sanguine et prive le muscle d'oxygène, créant un effet d'anaérobie et l'excès d'acide lactique. SI vous êtes, par contre, confronté à des endroits chauds et humides, pensez à bien vous hydrater.