Société Oui, à cette époque de l’année particulièrement consumériste, il est possible de passer des fêtes durables sans trop d’effort.

La période de fin d’année, avec ses agapes et ses cadeaux, est synonyme de surconsommation. Or, Dans certaines villes, les commerçants déclarent réaliser plus du quart de leur chiffre d’affaires annuel à Noël. Notre portefeuille et notre foie trinquent, mais notre planète aussi. Sans gâcher la fête, il est possible de prendre en compte nos impacts environnementaux, ce qui s’accompagne souvent de sérieuses économies.

(...)