Société L'année dernière, plus de cinq mille patients ont participé à l'opération

BRUXELLES Depuis son lancement, voici deux ans, l'opération rencontre un vif succès, tant en Belgique que dans les pays européens qui, l'année dernière, ont emboîté le pas. L' Euromelanoma 2001, qui se déroulera le lundi 14 mai prochain, devrait confirmer l'intérêt manifeste que suscite cette initiative auprès de la population.

Objectif: durant une journée, les dermatologues proposent gratuitement mais sur rendez-vous! des examens de dépistage des cancers de la peau, en particulier les mélanomes. La liste des spécialistes participant à ce projet (60% d'entre eux y ont adhéré en 2000) sera disponible, au début du mois de mars, sur le site Internet www.questionsante.org ou via le numéro (gratuit lui aussi) 0800/15.801. Parallèlement, ils orchestreront une campagne de sensibilisation sur les dangers des UV.

Pratiquement, lors de la consultation, quelques questions seront posées concernant les cas familiaux ou personnels de cancers de la peau, les habitudes à l'égard du soleil, l'usage du banc solaire Le patient recevra ensuite une fiche mentionnant les lésions suspectes éventuelles; un document à remettre au médecin traitant, qui décidera si une biopsie s'avère nécessaire, et par qui elle doit être réalisée. Les dermatologues ne délivreront donc aucune prescription, ne prendront pas de nouveaux rendez-vous, et ne se pencheront sur aucun autre problème dermatologique.

Alors qu'en 1999, 2.767 patients furent examinés, ils étaient 5.022 en 2000 (deux tiers en privé, un tiers en hôpital). Deux fois plus de femmes que d'hommes se sont déplacées à cette occasion; la tranche d'âge la plus assidue se situant entre 31 et 40 ans. Il est intéressant de noter que 28% des patients affichaient plus de 60 ans; un constat important lorsqu'on sait que ce groupe est le plus exposé aux mélanomes avancés.

Quant aux résultats, il apparaît mais les chiffres ne sont encore que provisoires que 101 mélanomes ont été confirmés endéans le mois, soit quelque 10% du total annuel pour la Belgique.

C'est dire l'intérêt primordial de l'événement.