Des jeunes de plus en plus narcissiques

Stéphanie Carion Publié le - Mis à jour le

Société

Ce n'est pas nouveau, notre société se base de plus en plus sur l'apparence. Et les jeunes Belges n'y échappent pas...


BRUXELLES S'ils se sentent en majorité « uniques », 15% des jeunes Belges envisageraient tout de même la chirurgie esthétique. Une enquête menée par InSites Consulting a scruté la manière dont les jeunes se perçoivent dans 16 pays, dont la Belgique. Le constat: ils seraient plus narcissiques! "Il s’agit d’un phénomène social plus largement répandu. Pensez à l’importance grandissante du design des produits et des emballages ou encore à l’attention croissante accordée à la décoration d’intérieur", explique Joeri Van den Bergh, expert en génération 15-25 ans dans l'entreprise.

Ces conclusions se vérifient chez les jeunes Belges. 57% d'entre eux se considèrent comme « uniques ». Plus modestes que dans les grands pays (Brésil, Roumanie, Russie, Inde et Italie), ils cherchent avant tout à se distinguer par leur conversation (42 %), leurs vêtements (37 %) et leur profession (36 %). Au Brésil, en Inde et en Europe de l'Est, c'est tout le contraire. Le corps et l'apparence sont placés sur un piédestal.

L'habit ne fait pas le moine?


Les enseignes en sont conscientes et les jeunes sont une cible idéale. Près d'un quart des Belges âgés de 15 à 25 ans s'efforcent d'acheter des marques uniques pour pouvoir se distinguer. Chez Apple, par exemple, on s'appuie sur le « design » et la « convivialité ». Diesel est synonyme de « caractère, de personnalité et de style », rapporte l'expert.

Succomber à la chirurgie esthétique?


Nos jeunes se sentent-ils bien dans leur peau? Plus de 91% des jeunes filles Belges de 15 à 25 ans changeraient une partie de leur corps si elles le pouvaient (73% des garçons). Sans surprise, leurs obsessions se tournent vers leur ventre (43%), leurs cuisses (33%) et leur seins (22%). Du côté des garçons, les complexes s'incrustent au niveau de la masse musculaire (18%), du ventre (17%) et du sexe (11%). Malgré ce constat, les jeunes n'envisagent qu'à 15% de succomber à la chirurgie esthétique.

Si seulement 6% des jeunes filles se disent entièrement fières de leur corps, elle apprécient leurs yeux (50%), leurs cheveux (28%) et leurs seins (21%). Même constat chez les garçons en remplaçant les seins par le sexe. Enfin, nos jeunes Belges aiment mettre en avant leur sens de l'humour, une qualité utile dans notre pays renommé pour son auto-dérision.

© La Dernière Heure 2012

Publicité clickBoxBanner