Société La Ville va réaliser un catalogue des pierres hors usage qu’elle récupère.

Le marché des pierres tombales d’occasion est lancé. Verviers a récemment fait un grand pas en la matière sur les conseils de la Région wallonne qui considère qu’il est préférable que les communes revendent ces pierres tombales dont elles deviennent propriétaires au terme de concessions non renouvelées plutôt que de les envoyer au concassage, ce qui représente un coût non-négligeable. "La mesure est clairement environnementale. Notre objectif n’est pas de créer un marché parallèle qui mettrait en danger le secteur", assure Bernard Piron, l’échevin en charge des inhumations.

Pour preuve, sur les 60 pierres qui auraient pu être revendues en 2017, seules quatre ont trouvé preneur. Aujourd’hui, une cinquantaine de pierres - en granit ou en marbre - sont disponibles. "Jusqu’à présent, celles qui ne partaient pas en décharge étaient réutilisées pour la réalisation de columbariums comme à Ensival. Certaines sont de bonne qualité et nous allons créer un catalogue avec les pierres disponibles à la revente. Nous ne sommes certes pas des professionnels et ce n’est pas aisé de fixer des prix mais notre agent technique, grâce à une grille, sera à même de pouvoir proposer des prix compétitifs sans faire concurrence aux vendeurs de pierre…", ajoute l’échevin.

Ce nouveau règlement portant sur la vente de matériaux, qui n’a été voté que par la majorité, sera cependant soumis à certaines contraintes. "L’achat n’est accessible qu’aux particuliers, verviétois ou non, avec un maximum de cinq monuments par an et avec l’exigence d’un lien d’affinité ou de parenté avec le défunt qui recevra le monument racheté."

D’autres obligations ont aussi été imposées, à savoir que les monuments rachetés devront être placés dans un cimetière verviétois et que "l’acheteur devra obligatoirement faire appel à un professionnel du secteur pour l’enlèvement, le transport et le replacement du monument", précise encore l’échevin.

Le catalogue, regroupant tous ces monuments funéraires d’occasion, sera consultable au service des inhumations ou à celui des cimetières.