Dolly : le dépannage polyvalent

Jean-Baptiste Marchal Publié le - Mis à jour le

Société

Touring met sur la route un garage roulant capable de remorquer une voiture en panne

TOURING Sans surprise, son nom est Dolly, chariot en anglais. Un système de remorquage dont la particularité est… d’être pliable.

Désormais, le dépanneur de Touring ne devra plus appeler une remorque à la rescousse. Si la réparation d’un véhicule en panne n’est pas possible sur place, il lui suffira de déployer Dolly.

Disposé à l’arrière du coffre de la camionnette, sa mise en œuvre ne prend que huit minutes à un agent entraîné. Un système apparemment pensé et conçu par et pour les dépanneurs.

Originaire de Grande-Bretagne, où 2.600 véhicules de ce genre sillonnent déjà les routes, Dolly est unique en Belgique. 33 camionnettes spécialement équipées sont déjà prêtes à voler au secours des automobilistes malchanceux dans le royaume.

L’objectif de Touring est de diminuer d’autant le temps de dépannage. “Dans 95 % de nos interventions, nos patrouilleurs peuvent dépanner le véhicule sur place afin que les personnes puissent continuer leur trajet. Dans cinq cas sur cent, cependant, la voiture n’est pas réparable sur place et doit être remorquée ”, annonce le club automobile belge.

C’est précisément pour ces cinq cas sur cent que Dolly est conçue. Quoique le dépanneur dispose d’un atelier à bord, s’il ne vient pas à bout de la panne il pourra immédiatement prendre la voiture en charge.

Plus petite et plus maniable qu’un camion de remorquage, la camionnette devrait pouvoir se glisser partout et passer entre les files de voitures avec plus d’aisance.

Au-delà du service lui-même, Touring met en avant les gains écologiques et économiques d’interventions plus rapides. L’idéal reste, bien sûr, de ne pas en avoir besoin.



© La Dernière Heure 2012
Publicité clickBoxBanner