Société

Si les feux d’artifice amusent petits et grands, ce n’est pas le cas des animaux. Tétanisés par le bruit, beaucoup, par instinct, tentent de partir le plus loin possible des explosions pour se mettre à l’abri.

“Chaque année, la police nous ramène une dizaine de chiens fugueurs le soir de nouvel an”, raconte Gaëtan Sgualdino, porte-parole de la SPA La Louvière. Le refuge a déjà eu un avant gout puisque le soir de Noël, des feux d’artifice ont été tirés à La Louvière, et six chiens ont été ramenés par la police.

Lorsqu’ils sont effrayés, les animaux sont capables de prouesses parfois insoupçonnées: “Les chiens parviennent à forcer des fenêtres, à s’extirper de leur harnais et même à sauter par-dessus des clôtures que leurs maîtres pensaient assez haute”, détaille Gaëtan Sgualdino. Et les chiens ne sont pas les seuls: les chats sont également nombreux à fuguer le soir de Nouvel an, mais également les animaux de la ferme, comme le raconte l’employé du refuge: “C’est déjà arrivé que des chevaux forcent leur enclos. Effrayés, ils détalent parfois sur la route, et le risque qu’ils se blessent ou qu’ils blessent quelqu’un est grand”.

Gaëtan Sgualdino ne souhaite pas interdire les feux d’artifice. Il pense cependant qu’il faudrait mieux les encadrer: “Si les pétards pouvaient ne pas exploser à proximité des habitations, ce serait mieux pour les animaux. Les gens pourraient aussi envisager de remplacer les pétards par quelque chose de plus doux, comme les lanternes volantes biodégradables”.

Sylvana Sonzogni est du même avis. Miss Chiwa, son célèbre chihuahua décédé en 2015, était tétanisé par les feux d’artifice: “Elle était capable de rentrer dans un trou de souris lorsque des pétards explosaient”, nous dit-elle. L’an passé, Sylvana avait même participé à l’émission télévisée Pour ou Contre, sur le thème des feux d’artifice et des animaux. “Je ne suis pas contre les feux d’artifice”, explique-t-elle, “mais si on pouvait au moins s’assurer qu’ils soient limités au soir du Nouvel an et au 21 juillet, ce serait déjà bien”.

En attendant que les feux d’artifice soient mieux encadrés, Gaétan Sgualdino prodigue ses conseils: “Fermez bien vos portes et fenêtres, et n’amenez pas votre chien voir les feux d’artifices”. Il rappelle également que si quelqu’un retrouvait un animal en panique, la personne devrait immédiatement prévenir la police ou la SPA locale: “C’est là que les propriétaires qui ont perdu leur animal cherchent en premier. En faisant ça, les gens s’assureraient que les fugueurs retrouvent leur famille”.