Société

FAM. Trois lettres pour désigner le Fonds des accidents médicaux.

Créé en 2010 et opérationnel depuis 2012, l’organisme est chargé d’examiner si les victimes d’une erreur médicale peuvent ou non bénéficier d’une indemnisation.

Avant la création du Fam, les patients devaient souvent attendre de longues années avant de pouvoir prouver une erreur chez un prestataire de soins et ainsi réclamer enfin d’éventuels dédommagements. Depuis la mise en place du Fonds, toutes ces démarches ne sont plus nécessaires. Il est d’ailleurs désormais possible d’obtenir une indemnisation même si le prestataire n’a commis aucune faute mais que son acte a mené malgré tout à un accident médical.