Société Des chercheurs belges viennent de démontrer que l’apprentissage pendant le sommeil était vraiment limité.

On l’a tous fait ou on en a tous déjà (un peu) rêvé : apprendre une langue étrangère uniquement sur base d’enregistrements pendant notre sommeil. Ou, mieux, laisser l’enregistrement de son cours tourner en boucle pendant la nuit et se réveiller plus armé pour son examen au réveil. Si cette idée en a fait fantasmer plus d’un, il se pourrait qu’une nouvelle étude belge vienne la contrecarrer.

(...)