Société

591 ex-travailleurs de Caterpillar Belgium à Gosselies ont retrouvé un emploi après avoir transité par un des trois sites sur lesquels est installée la cellule de reconversion.

67% d'entre eux ont signé un contrat à durée indéterminée, 15% un contrat à durée déterminée, 15% un contrat intérim et 3% sont enfin devenus indépendants à titre principal. Plus de 1.850 travailleurs ont quitté Caterpillar Belgium entre la fin avril et la fin décembre 2017. Au sein de la cellule de reconversion mise en place par le Forem, la plupart a bénéficié d'un suivi individualisé.

Outre les 591 personnes qui ont retrouvé un emploi, 866 sont encore demandeuses d'emploi, 151 sont concernées par un régime de chômage économique avec complément d'entreprise, 113 sont en incapacité de travail et 143 n'ont pas l'obligation de participer au reclassement, étant considérées notamment comme travailleurs frontaliers.

Les chiffres des cellules de reconversion sont actualisés à l'occasion de chaque comité d'accompagnement mis en place au niveau wallon.