Fièvre Q: vigilance mais pas d'inquiétude en Belgique

Publié le - Mis à jour le

Société

La bactérie peut être propagée dans l'air et contaminer les humains en provoquant des inflammations au poumon et au coeur


BRUXELLES La fièvre Q, également appelée la "maladie de la chèvre", a déjà été transmise à 14 personnes en 2007, 27 en 2008 et 36 en 2009. La vigilance s'impose certes mais dans les circonstances actuelles, rien n'indique qu'il y a chez nous un problème qui impose des mesures spécifiques, a dit jeudi à la Chambre la ministre de la Santé Laurette Onkelinx. La fièvre Q est une maladie infectieuse, provoquée par une bactérie présente dans du lait de chèvre contaminé.

La bactérie peut être propagée dans l'air et contaminer les humains en provoquant des inflammations au poumon et au coeur. Le patient peut en mourir dans les cas les plus graves, indiquaient certains journaux jeudi matin.
Interrogée à ce sujet à la Chambre, la ministre a relativisé le danger en précisant qu'en Belgique, il n'y avait actuellement pas de raison de prendre des mesures particulières. Elle a aussi précisé qu'aux Pays-Bas, 2500 personnes ont été contaminées et qu'on a enregistré 6 morts jusqu'à présent.

© La Dernière Heure 2009

Publicité clickBoxBanner