Société Françoise Bertieaux, députée MR, livre ses pistes pour lutter contre la pénurie de professeurs.

Alors que la rentrée des classes vient d’avoir lieu, une série d’établissements scolaires sont toujours à la recherche d’enseignants. Françoise Bertieaux, cheffe de groupe MR au parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles nous livre son analyse et ses pistes pour résoudre le problème.

Vous avez fait de la pénurie d’enseignants en Fédération Wallonie-Bruxelles l’un de vos sujets de prédilection. Où en est-on ?

"À la rentrée, Marie-Martine Schyns a présenté ses idées pour répondre à la pénurie d’enseignants. Mais on devrait aller bien plus loin que de simples idées ! Le problème de la pénurie est ancien et ne fait que s’aggraver. On a des classes entières qui ne voient pas certaines matières pendant l’année et se retrouvent à traîner en salle d’étude. Ce n’est pas normal !"

(...)