Société Dans la plupart des trains, une seule personne aux extrémités des voitures peut régler manuellement le chauffage.

Pour le plus grand confort des navetteurs, "tous nos trains sont équipés de chauffage au sein de chaque différente voiture, que ce soit au sein de l’ancien matériel, dans les trains Désiro et aussi dans les nouvelles voitures à double étage de type M-7", confirme Vincent Bayer, porte-parole de la SNCB.

Mais parfois, il arrive que ce système soit défectueux. C’est ce qui est arrivé il y a peu à Gianni Tabbone, président de l’ASBL navetteurs.be. "J’ai eu le cas récemment dans mon train de type I-11 reliant Visé à Bruxelles où on n’a été privé de chauffage pendant une semaine. Il a fallu tout ce temps-là pour qu’il soit résolu. Pour des trains P, on peut se poser la question de la réactivité des équipes qui réparent les systèmes car cela pourrait être fait au soir ou au matin", témoigne-t-il.

(...)