Société Elle attaque en justice les parents qui lui ont commandé un enfant parce qu'elle se retrouve avec deux enfants

LONDRES Situation délicate que celle qui se déroule actuellement entre des parents californiens et une secrétaire britannique de 26 ans.
Tout commence il y a près d'un an lorsque le couple projète d'avoir un enfant. Ils décident après l'échec des méthodes traditionnelles de prendre contact avec une mère porteuse.
Après une sélection rigoureuse, ils entrent en contact avec une dame de nationalité britannique. Il s'agit d'Helen Beasley qui travaille comme secrétaire et qui est âgée de 26 ans.

Le danger est trop grand pour l'enfant

La rencontre se déroule normalement et les deux parties s'engagent autour d'un contrat en bonne et due forme à ce qu'Helen porte un enfant pour la somme de 19.000 dollars soit quelque 800.000 francs belges.
Les premières semaines se déroulent normalement et puis Les résultats des échographies parviennent au médecin qui s'occupe d'Helen Beasley. Il apparaît que lors de l'insémination artificielle tout ne s'est pas produit comme prévu.
En effet, Helen n'attend plus un, mais deux enfants. Ce risque existe souvent lors des inséminations artificielles. Les parents avaient d'ailleurs été prévoyants. Ils avaient fait inscrire dans le contrat une réduction sélective pour qu'il ne subsiste qu'un enfant.

Sauver un enfant

Rapidement, Helen prend contact avec la famille pour savoir ce qu'il convient de faire. Alors qu'il est au courant dès la huitième semaine, le couple ne réagit que 5 semaines plus tard. Il est malheureusement trop tard.
Helen décide de déposer plainte contre le couple américain. Elle craint les risques de complications et de fausse couche. Helen Beasley prend alors la résolution d'accoucher en Californie afin que les parents soient obligés de prendre leurs responsabilités.
Le couple américain, pour sa part, parle de déposer plainte pour rupture de contrat et souffrances émotionnelles. Qui s'occupera de ou des enfants?