Société

Dans une des salles d’opération de la clinique vétérinaire de l’université de Liège, pas moins de quatre vétérinaires et plusieurs étudiants s’affairent autour d’un saint-bernard endormi. Ils sont occupés depuis près d’une heure à lui enlever une tumeur logée près de la mâchoire. Dans un bloc voisin, Sidney, une chienne de neuf ans, est en pleine séance de chimiothérapie. Deux vétérinaires la suivent depuis plusieurs mois pour un vilain cancer qui attaque son système digestif.

Chaque année, la clinique universitaire prend en charge près de (...)