Société

"Le Standard souhaite que cette décision émane des supporters eux-mêmes".

Le ministre des Sports en Fédération Wallonie-Bruxelles, René Collin (cdH), a préconisé mercredi des démarches sur base volontaire quant à l'interdiction de fumer dans les stades de football, comme le pratiquent déjà les clubs d'Anderlecht et le FC Bruges. Interrogé mercredi en commission du Parlement par la députée Virginie Defrang-Firket (MR), le ministre centriste a indiqué qu'aucun club francophone n'avait pris pareille décision.

"Seul le Standard me confirme avoir laissé le soin à ses groupes de supporters rassemblés au sein de la Famille des Rouches de filtrer les positions de ses membres. En effet, le Standard, afin d'accueillir l'assentiment du plus grand nombre, souhaite que cette décision émane des supporters eux-mêmes".

"Je suis d'avis que cette proposition découle du bon sens. Si le Standard venait à adopter cette mesure, d'autres clubs lui emboîteraient immanquablement le pas, sans pour autant qu'une injonction supérieure ne vienne poser une obligation", a soutenu le ministre.

"Laissons à la société civile, et plus particulièrement au mouvement sportif, l'opportunité de prendre des initiatives", a-t-il encore défendu.