Internet : trop chère Belgique !

N.F. Publié le - Mis à jour le

Société

Test-Achats a comparé les prix dans 8 pays européens


Sondage express


BRUXELLES 7,7€ par mois en Grande-Bretagne, contre... 14,99€ en Belgique, soit pas loin du double ! Cela, c'est pour le tarif le moins cher du marché, celui de Talk Talk, pour un utilisateur occasionnel, qui charge peu (quota fixé de 500MB). L'offre belge la moins chère, pour le même profil est donc septième de ce classement, mais plafonne déjà quasiment au double du meilleur prix. Et qui plus est, chez nous, tout le monde ne peut pas en profiter puisqu'elle émane de Dommel (Cityconnect life) et ne concerne que les environs de Louvain...

Intéressant, alors que l'on compte plus de 2,2 millions de connexions en Belgique (60 % ADSL, 40 % câble), de constater ainsi les disparités énormes de prix entre les tarifs internet en Europe. Test-Achats s'est livré à cet exercice fastidieux, dans 7 pays proches du nôtre (Grande-Bretagne, Espagne, Portugal, Pays-Bas, France, Allemagne, Italie). Début 2000, on était parmi les plus compétitifs côté prix. Mais les choses ont bien changé depuis et l'enquête 2008, qui n'a pas évolué en bien depuis l'année passée, confirme même que nous sommes désormais le bonnet d'âne de l'Europe : cher, pour des offres parmi les plus faibles du paysage européen...

Bref, pour établir son tableau, et comparer ce qui est comparable, Test-Achats a défini 4 profils standards (utilisateur occasionnel, moyen, intensif et package internet et téléphone). Pour chaque profil, les enquêteurs ont ensuite recherché l'offre la moins chère de l'opérateur historique (Belgacom en Belgique), la moins chère tout court du marché, la moins chère de l'opérateur câble et la moins chère en dégroupage total (pas d'abonnement à l'opérateur historique).

En résumé, les Anglais de Talk Talk se distinguent en apparaissant les moins chers de tout le classement : 7,7€/mois. Dommel (uniquement environs de Louvain) est l'offre belge la moins chère en ADSL2 (14,95€). Les câblo-distributeurs belges squattent eux le bas du classement : Voo (21€) devance Telenet (21,02€) et Coditel qui arrive bon dernier (25,9€) pour ce qui est de l'utilisateur occasionnel. Pour l'ADSL, Belgacom est à 23€ : 199 % plus cher que la meilleure offre...

"De plus , insiste Test-Achats, les offres belges sont très limitées dans la consommation : 400MB, 500MB, là où les autres commencent déjà à 1GB et terminent avec des formules illimitées." La Belgique est un des derniers pays d'Europe à imposer des limites en volume de téléchargement tout en surfacturant les dépassements !

L'association de défense des consommateurs renvoie donc ce mauvais bulletin aux autorités de la concurrence et dans le camp du gouvernement : "L'absence de concurrence et de transparence pénalise l'internaute belge. Rappelons que l'Etat est lui-même actionnaire majoritaire de Belgacom, il y a conflit d'intérêts ", explique Jean-Philippe Ducart, porte-parole. En attendant, pour permettre au consommateur de comparer, le site www.testachats.be ouvre jusque fin juin son simulateur de tarifs Internet à tous !

Le ministre pour l'Entreprise et la Simplification, Vincent Van Quickenborne (Open Vld) a pour sa part déjà fait savoir que les conclusions de cette étude confirmaient ses postulats et qu'il "souhaite plus de concurrence sur le marché de la large bande et plus de transparence sur les tarifs" .



© La Dernière Heure 2008
N.F.