Société

Le champion d'échecs détient une collection de près de 13 millions d'euros

BRUXELLES Les célébrités dans le domaine de la philatélie ne se bousculent pas au portillon. Il en existe une qui se distingue malgré tout, essentiellement pour sa collection de timbres belges. Il s'agit de l'ancien champion du monde d'échecs, le Russe Anatoly Karpov, grand concurrent dans les années 80 d'un certain Garry Kasparov.

"La relation est étroite entre le monde des échecs et celui de la philatélie" , note Georges Guyaux, 1er vice-président de la Fédération royale des cercles philatéliques de Belgique (FRCPB). "M. Karpov est très réputé dans le domaine. Il possède toute une série de timbres qui ont rapport avec les échecs. Mais, surtout, il détient une formidable collection de timbres belges."

Corneille Soeteman, un philatéliste réputé en Belgique, connaît personnellement Anatoly Karpov. "C'est un très bon ami. Il est même le parrain de l'un de mes enfants !" Les deux hommes se sont rencontrés en 1986, à Bruxelles, devant le magasin de philatélie de M. Soeteman. "Je l'avais reconnu suite à ses prestations dans les échecs. Je l'ai interpellé et nous avons discuté." Le début d'une longue amitié.

"Je possède d'ailleurs chez moi une petite partie de sa collection de timbres belges. Je suis chargé d'en améliorer la qualité. C'est-à-dire que si je vois la copie d'un timbre qu'il possède et qui est en meilleur état, je fais l'échange."

Valeur de la collection belge : entre 12 et 13 millions d'euros, estime l'expert ! "Mais l'ensemble de sa collection vaut au moins le double." Pourquoi un tel attachement à la Belgique ? Selon Corneille Soeteman, "c'est chez nous qu'il a été le mieux accueilli lorsqu'il est devenu champion du monde d'échecs" . Cela dit, Anatoly Karpov ne posséderait que la seconde collection la plus prestigieuse de timbres belges. Le premier est un Belge qui habite à Roulers, en Flandre : Patrick Maselis. Il est le président du club de Monte-Carlo, nommé par le prince Albert de Monaco lui-même.



© La Dernière Heure 2009