Société L’hôtel Koru vous surprendra par ses thématiques exotiques. Zénitude garantie !

Un petit paradis, havre de paix, joliment décoré, idéal pour un moment de repos et de détente. En quelques mots, voilà comment résumer le Koru hôtel, ce charmant établissement établi en plein cœur de la Hesbaye brabançonne à Autre-Eglise (Ramillies).

Dans un cadre idyllique, l’hôtel propose 7 chambres assez spacieuses, réalisées avec goût dans des thématiques exotiques qui permettront un délicieux moment d’évasion à votre guise : Asie, Australie, Nouvelle-Zélande ou sud de la France, autant de diversités proposées par Bernadette Van Empel, la propriétaire des lieux.

© Saul

Originaire des Pays-Bas, née dans le sud de la France dans les Cévennes, Bernadette Van Empel a effectué un travail de longue haleine avec cinq années nécessaires pour rendre ses lieux… inoubliables ! Mais au final, quelle réussite.

Outre l’hôtel, la propriétaire décline les services pour le plus grand plaisir des clients.

Un spa Milford Sound dernier cri, où il est loisible de profiter de différentes formules avec hammam, sauna, douche aromatique, ice fall, bancs infrarouge,… en plus des massages proposés par des masseurs professionnels. Ceux qui ont eu le bonheur de passer entre les mains d’Isabelle ou de Marc vous le confirmeront, s’ils trouvent encore les mots : exquis !

© Saul

Les lieux sont également équipés de salles de conférences équipées comme il se doit, accessibles pour des réunions et/ou incentives.

Mais le Koru hôtel, c’est aussi, et surtout, un vaste jardin dont on ne se lasse pas.

Articulé autour du thème du voyage, s’y balader est synonyme de zénitude, la promenade vous permettra de vous dépayser au travers des sentiers, avec un plan d’eau exceptionnel mais aussi des plantes et arbres qui vous laisseront l’impression d’avoir parcouru le monde en quelques minutes.

Son petit joyau, Bernadette Van Empel le met en valeur judicieusement; "Laissez-vous guider par la rivière sèche d’Australie, elle vous mènera au jardin asiatique. Observez la diversité des plantes et sentez les différentes variétés de la roseraie. Profitez simplement du calme de la campagne en vous installant dans un de nos coins aménagés."

L’été, des formules pique-nique sont proposées. Elles valent elles aussi le détour !

Thomas, talentueux chef à 24 ans

Chef au restaurant du Koru hôtel, Thomas Bourgeois s’est donc vu confier cette prestigieuse responsabilité au début de l’été 2017. Après des études à l’école hôtelière provinciale de Namur, il a travaillé durant quatre ans à La Cuisine d’un gourmand à Profondville. Après avoir rejoint le Koru comme second, le départ du chef Pascal Marcin lui permet à présent de donner libre court à son inspiration même si, au fil du temps, Thomas Bourgeois avait déjà les coudées assez franches.

© Saul

Si le ris de veau sous toutes ses formes est une véritable passion pour lui, le chef adore la cuisine française mais aussi l’asiatique. On retrouve d’ailleurs dans la conception de ses plats un savant mélange de saveurs et d’ingrédients, qui délecteront les palets. Un court séjour au Japon a été mis à profit pour élargir son horizon culinaire. Thomas Bourgeois l’exploite à la perfection. À son âge, le niveau de la cuisine proposée est tout simplement exceptionnel !