Société L’UE a décidé d’interdire des pesticides dangereux pour les abeilles

Trois néonicotinoïdes considérés comme dangereux pour les abeilles, des pesticides déjà soumis à des restrictions d’usage dans l’Union européenne, vont être quasi totalement interdits après le vote vendredi d’une majorité d’États membres.

Pour rappel, la pollinisation des abeilles est d’une importance capitale. Grâce à elles, nous pouvons consommer des aliments riches en vitamines et profiter des fleurs. Et ces puissants insecticides ont des effets désastreux sur l’environnement, en particulier sur les abeilles.

Hier, une majorité qualifiée d’États membres (au moins 16 pays sur 28 représentant 65 % de la population) a donc apporté son soutien à la proposition de la Commission lors d’un comité d’experts réuni hier matin. "Même si l’abstention de la Belgique a bien failli faire capoter la décision finale, il s’agit là d’une superbe victoire pour la nature et l’environnement. Le ministre, M. Ducarme, va devoir se retrousser les manches avec les pouvoirs régionaux pour mettre en œuvre ce changement", déclare Muriel Gerkens (Ecolo), députée fédérale.

De son côté, le ministre fédéral de l’Agriculture va étudier les possibilités de dérogation et rentrer un dossier auprès de la Commission européenne suite à la décision du comité d’experts.

Une position critiquée par les écologistes qui suggèrent une transition des pratiques agricoles vers un modèle réconcilié avec la biodiversité et la santé humaine. Julien Jeuniaux est apiculteur depuis trois ans dans la région de Tournai et cette décision sonne comme un soulagement très attendu. "C’est une très, très bonne nouvelle ! Et surtout, ça se concrétise enfin au niveau politique. Les gens prennent enfin conscience de la disparition des abeilles. Les grands gagnants, ce sont les abeilles, la nature mais aussi l’être humain."