Société

Les nombreux indicateurs statistiques montrent que le nombre de fumeurs de cannabis n’a pas évolué de façon sensible ces dernières années. Le rapport 2010 sur l’usage des drogues estime ainsi que 3,1 % de la population belge aurait consommé du cannabis durant les trente derniers jours précédents l’enquête.

Cela constitue certes une légère augmentation par rapport aux enquêtes précédentes (2,7 % en 2001, 2,8 % en 2004) mais peu significative. Plus en détail, quasi la moitié (47,3 %) de ces 3,1 % d’usagers actuels (endéans le mois passé) déclarent avoir consommé du cannabis entre une à trois fois dans le mois. 16,2 % reconnaissent en avoir fumé durant 10 à 19 jours, et 29,8 % – quasiment un tiers ! – tous les jours ou presque…

“La tendance générale est à la baisse, légère” , constate le porte-parole d’InforDrogues Antoine Boucher, au regard des différentes études qu’il a sous les yeux. “Cette tendance se confirme depuis quelques années.”

Dans le même sens, l’âge du fumeur de cannabis aurait tendance à grimper. “Les jeunes semblent un peu moins intéressés par le cannabis. La majorité d’entre eux qui ont consommé du cannabis jeune finit par arrêter complètement ou largement réduire leur consommation. On voit donc que les choses ne sont pas figées. Que ça n’est pas parce que l’on fume ou que l’on a fumé qu’on est un drogué…”

Toujours selon le rapport sur l’usage de drogues en Communauté française, le fumeur régulier de joints est plutôt un homme, âgé de 25 à 34 ans (7 %) et de 15 à 24 ans (6,5 %). Il suit également des études et vit plus volontiers en ville, à Bruxelles plus qu’ailleurs…



© La Dernière Heure 2011